En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le palais de justice de Paris.
 

Alors que la justice est accusée de partialité dans l'affaire Fillon par certains à droite, quand elle est au contraire soutenue par le gouvernement, le premier président et le procureur général de la Cour de cassation ont renvoyé dos à dos les propos des uns et des autres, dans un communiqué publié ce mercredi. Une initiative rarissime de la part de la plus haute juridiction française. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Minise
    Minise     

    Comme par hasard il y a la même juge qui a mis Nicolas Sarkosy en examen et il en est toujours sorti avec un non-lieu. A qui fera-t-on croire que la justice est indépendante du pouvoir ? On a bien vu avec Taubira qui a essayé de disculpé son fils activiste et criminel !

  • novasens
    novasens     

    On a l'exemple du pouvoir occulte de manipulation des foules des Médias...on la preuve d'aucune illégalité, mais le seul qui pouvait redresser vraiment la situation de la France et des Français se voit martelé par la Presse avec pour conséquences que les plus fragiles et les moins réfléchis s'éloignent de lui...on se croirait au jugement de Jésus et des Ponce Pilate...rien a changé...pourtant la Gauche responsable de la ruine des français était en implosion totale, avec 3 représentants en guerre et aucun projet porteur d'avenir...Fillon fait bien de tenir le cap...c'est un Politicien convaincu face à un Gouvernement sortant qui ressemble plus à celui de la Grèce des années 70...

  • Hervé Petit
    Hervé Petit     

    Le dernier paragraphe montre bien l'hypocrisie de ces 2 personnes...
    1/ Depuis décembre 2016, grâce à Valls, les juridictions supérieures sont sous le contrôle du... gouvernement...
    2/ en 2012, le syndicat de la magistrature (celui du mur des cons) a appelé à voter Hollande, montrant ainsi sa soumission aux politiques...
    Et vous voulez nous faire croire a une indépendance de la justice?
    Et vous voulez nous faire croire que la justice ne fait QUE son travail qui, par pur hasard, tombe sur Fillon en pleine campagne....

  • francaismoyen
    francaismoyen     

    La cour de cassation serait plus crédible si elle s'était interposée lors des innombrables irrégularités qui ont entaché ce procès. Il suffit d'étudier le parcours et les opinions des Juges "indépendants" qui ont outrepassé les droits de le défense. Ecoutez Faletti sur ce sujet

  • Cador
    Cador     

    Où en est l'Affaire des Frais de Bouches de M. Macron ? Plus de son plus d'images.

  • hgo04
    hgo04     

    On attend la réaction de la justice quant à la déclaration de MACRON, et les 3 millions d'euros disparus entre deux déclaration...

  • Laurent Gantner
    Laurent Gantner     

    Qu'on laisse les Juges faire leur travail !... après tout si il y a de l'abus et que cela nécessite une jurisprudence c'est bien parce que tout le monde ne s'est pas graissé dans l'enveloppe parlementaire comme les Fillon l'ont fait...

    Sang9
    Sang9      (réponse à Laurent Gantner)

    "Qu'on laisse les juges faire..."
    Vous vouliez surement parler du gouvernement via les juges, en faite !

  • beaudolo
    beaudolo     

    Les magistrats ne devraient pas pouvoir se syndiquer ni faire de politique, comme les militaires, cela mettrait de "l'ordre" dans la boutique

  • Hervé Petit
    Hervé Petit     

    "Les magistrats suivent leur rythme en toute indépendance sous le seul contrôle des juridictions supérieures, de même qu'ils ont le devoir de ne pas s'engager publiquement dans lé débat électoral"

    Ce qui n'a pas empêché le conseil supérieur de la magistrature (que les auteurs président) à appeler à voter Hollande en 2012...
    Ou encore l'affaire du murs des cons...

    Valls a placé la cour de cassation sous le pouvoir exécutif avant de partir, alors que certains magistrats ont été nommés par Taubira...

    Drôle d'indépendance !!

    sonntag67
    sonntag67      (réponse à Hervé Petit)

    Valls a placé la cour de cassation sous le pouvoir exécutif
    gros gros mensonge!

    Sang9
    Sang9      (réponse à sonntag67)

    "Un décret datant du 5 décembre et signé par Manuel Valls permet au gouvernement de contrôler la Cour de cassation" (Article de C.Vandekerkhove datant du 07/12/2016 sur BFM)

Votre réponse
Postez un commentaire