En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La maison de la famille disparue à Orvault près de Nantes
 

"Vivement ma mort, la vie me saoule", "si on savait ce qui se passe réellement dans ma tête on me prendrait pour un fou sans morale". Sébastien Troadec, le fils aîné de la famille disparue à Orvault, près de Nantes, était très actif sur les réseaux sociaux. Les messages qu'il y a postés troublent les policiers. 

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire