En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le chat avait été tué le 31 mai dernier.
 

Une manifestation contre les violences faites aux animaux avait eu lieu au même endroit samedi. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • philippe cramail
    philippe cramail     

    bonjour
    Je suis la personne qui a mis les coup de pieds sur la photo .
    Je suis un resident du quartier qui a connu et nourri le chat chevelu de son vivant et
    je pense qu il est temps de remettre les pendules a l heure.

    Samedi soir pendant la manifestation une foule d illuminé tres virulents s est permis de venir tambouriner a nos porte de nous insulter avec un desir de linchage evident , les gents on été obligé de sortir de chez eux
    pour s expliquer et les calmer ,comme si s etais eux les tortionnaires .

    Quand nous avons trouve ce chat nous avions alertes les medias car nous savions ,contrairement a ce qui est dit dans les articles de journaux ,que la police a draguignan ne vient jamais et ne prend jamais nos plaintes .

    Il y a deux ans une bande de jeunes commetais des exactions dans le quartier et la police restais sourde
    un chat avait été gazé a la lacrymo et tué a coup de pieds (et oui chevelu n est pas le premier) et la quand je l ai trouvé la police n a pas voulu prendre ma plainte parceque ce n etais pas mon chat .
    je precise aussi qu a coté de ca il y avais aussi des affaire de viol sur mineures racket agression sur des personnes agées ,le seul moyens que nous avions eu de faire bouger les choses a l époque etais d appeler les journaux pour mettre la police devant ses responsabilités.
    Je precise aussi que tous les jeunes qui on été arretes a l epoques son dehors depuis longtemps avec meme pour certain des offres d emploi donné par les services sociaux ,,un comble

    evidemment la police dit que les gents ne veulent pas parler parcequ il ne veulent pas passer pour des incompetent mais la verité c est qu il n en on rien a faire des gents du centre ancien de Draguignan ,je pourrais citer plein d annecdote mais ca prendrais de pages entieres.

    Du coup nous nous retrouvons nous sur le ban des accusés depuis le debut de cette affaire nous sommes harcele par tous les justiciers de pacotilles qui se prennent pour des heros confortablement installes derriere leurs clavier d ordinateur

    Mais quand des personnes viennent physiquement nous agresser chez nous la ca devient grave.

    apres la manifestation le lendemain quand je sur passe devant le memorial de chevelu il y avais plein d affiche d insultes envers les gent du quartier

    Mon sang n a fait qu un tour j ai tout detruit.

    Je me suis excusé aupres de la personne qui a fais le memorial par respect pour son travail et j ai regrette aussi d avoir jete des choses faites par tous les gent sinceres et les enfants ,je l ai regrette un fois calmé ,mais certainement pas par crainte des poursuites judiciaires

    je ne pense pas que se soit honorer la memoire de chevelu que d insulter les gents qui l ont nourri et soigné
    Et je felicite la personne qui m apris en photo pour son grand courage

  • BRIDGET7559
    BRIDGET7559     

    Ne se serait-il pas excusé par crainte de poursuites judiciaires ? S'excuser ne mange pas de pain ; va-t-il replacer les éléments du mémorial dans l'état où ils étaient avant de les vandaliser ??? Ce qui serait la moindre des choses après ce geste de "colère". Quand il est en colère, ce monsieur casse tout autour de lui ? C'est inquiétant.

Votre réponse
Postez un commentaire