En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Maëlys
 

Le principal suspect dans l'enquête sur la disparition de Maëlys, fin août lors d'un mariage en Isère, continue de nier toute responsabilité dans cette affaire. A chaque élément compromettant apporté par les enquêteurs, l'homme de 34 ans oppose sa version, tout en variant.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • COPIN
    COPIN     

    Contrairement à ce qu'affirme l'avocat de Nordhal, le col de la fillette n'est pas exactement rond d'une part. Pour les cheveux dénouées, c'est parfaitement possible puisqu'elle n'a pas été revue après. Le mariage fini, Maëlys a pu se mettre à l'aise ou, autre hypothèse, Maëlys a essayé de laisser des traces dont épingles à cheveux. La fait qu'elle ait pu être liée au siège est tout à fait réaliste. La question que l'on pouvait se poser, c'est pourquoi ne pas avoir mis la ceinture (cf photo contreversée) car cela n'est pas réglementaire et pouvait attirer l'attention.

  • sclp
    sclp     

    Cet article nous explique donc que dans tous les cas le mensonge paye ! De plus ce type a conduit avec un sacré degré d'alcool et se shoote à la cocaïne !

  • Abraaacadabra
    Abraaacadabra     

    Il est inadmissible que les avocats polluent l'enquête avec ce type de requêtes.... La vérité ne leur importe pas?

    lazareto
    lazareto      (réponse à Abraaacadabra)

    évidemment ces menteurs agissent souvent ainsi , c est une insulte à notre intelligence.

Votre réponse
Postez un commentaire