En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un militaire en faction devant le magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes, en janvier 2016.
 

Ce jeudi, des hommages vont être rendus aux victimes des attentats de janvier 2015 par la mairie de Paris et le gouvernement. A l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, là où Amédy Coulibaly a assassiné quatre hommes, la communauté juive reste "vigilante" face à la menace terroriste.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire