En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Couvre-feu, GIGN... les moyens mis en place pour lutter contre les pillages à Saint-Martin

Les effectifs de forces de sécurité vont être doublés.
 

Cinq jours après le passage de l'ouragan Irma sur l'île de Saint-Martin, dans les Antilles, la population dit toujours craindre des pillages. Alors que la ministre des Outre-mer assure que le phénomène a cessé, 700 gendarmes viendront renforcer le dispositif de sécurité mardi.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • marco3340
    marco3340     

    Le Général de Villiers avait vu juste en ne voulant pas le gel de crédits de 800 millions d'euros de l'Armée par Monsieur Macron car il savait, par expérience, que cette somme pouvait permettre de faire face à une crise humanitaire, conflictuelle ou autre avec les moyens de l'Armée.
    Il a fallu donc re dégeler une partie de ces 800 millions d'euros pour permettre le déploiement de forces aux Antilles. Quel retard et quel manque de discernement de la part de notre petit Iznogoud à cause de son Ego surdimensionné

  • marco3340
    marco3340     

    Le Général de Villiers avait vu juste en ne voulant pas le gel de crédits de 800 millions d'euros de l'Armée par Monsieur Macron car il savait, par expérience, que cette somme pouvait permettre de faire face à une crise humanitaire, conflictuelle ou autre avec les moyens de l'Armée.
    Il a fallu donc re dégeler une partie de ces 800 millions d'euros pour permettre le déploiement de forces aux Antilles. Quel retard et quel manque de discernement de la part de notre petit Iznogoud à cause de son Ego surdimensionné

  • marco3340
    marco3340     

    Le Général de Villiers avait vu juste en ne voulant pas le gel de crédits de 800 millions d'euros de l'Armée par Monsieur Macron car il savait, par expérience, que cette somme pouvait permettre de faire face à une crise humanitaire, conflictuelle ou autre avec les moyens de l'Armée.
    Il a fallu donc re dégeler une partie de ces 800 millions d'euros pour permettre le déploiement de forces aux Antilles. Quel retard et quel manque de discernement de la part de notre petit Iznogoud à cause de son Ego surdimensionné

  • marco3340
    marco3340     

    Le Général de Villiers avait vu juste en ne voulant pas le gel de crédits de 800 millions d'euros de l'Armée par Monsieur Macron car il savait, par expérience, que cette somme pouvait permettre de faire face à une crise humanitaire, conflictuelle ou autre avec les moyens de l'Armée.
    Il a fallu donc re dégeler une partie de ces 800 millions d'euros pour permettre le déploiement de forces aux Antilles. Quel retard et quel manque de discernement de la part de notre petit Iznogoud à cause de son Ego surdimensionné

  • marco3340
    marco3340     

    Le Général de Villiers avait vu juste en ne voulant pas le gel de crédits de 800 millions d'euros de l'Armée par Monsieur Macron car il savait, par expérience, que cette somme pouvait permettre de faire face à une crise humanitaire, conflictuelle ou autre avec les moyens de l'Armée.
    Il a fallu donc re dégeler une partie de ces 800 millions d'euros pour permettre le déploiement de forces aux Antilles. Quel retard et quel manque de discernement de la part de notre petit Iznogoud à cause de son Ego surdimensionné

  • marco3340
    marco3340     

    Le Général de Villiers avait vu juste en ne voulant pas le gel de crédits de 800 millions d'euros de l'Armée par Monsieur Macron car il savait, par expérience, que cette somme pouvait permettre de faire face à une crise humanitaire, conflictuelle ou autre avec les moyens de l'Armée.
    Il a fallu donc re dégeler une partie de ces 800 millions d'euros pour permettre le déploiement de forces aux Antilles. Quel retard et quel manque de discernement de la part de notre petit Iznogoud à cause de son Ego surdimensionné

  • marco3340
    marco3340     

    Le Général de Villiers avait vu juste en ne voulant pas le gel de crédits de 800 millions d'euros de l'Armée par Monsieur Macron car il savait, par expérience, que cette somme pouvait permettre de faire face à une crise humanitaire, conflictuelle ou autre avec les moyens de l'Armée.
    Il a fallu donc re dégeler une partie de ces 800 millions d'euros pour permettre le déploiement de forces aux Antilles. Quel retard et quel manque de discernement de la part de notre petit Iznogoud à cause de son Ego surdimensionné

  • lazareto
    lazareto     

    là y a pas de fainéants pour les pillages , plus tard pour ce qui est de travailler ils seront moins nombreux à qu il y ai une camera dans ce cas ils feront du cinéma en gesticulant et gueulant mon dieu quelle populace.

  • caramel23
    caramel23     

    pillage ??? une chose est sure , nous sommes bien en France !

  • MOI50
    MOI50     

    La légion basée en guyane aurait du sauter sur les deux îles juste après le passage de l'ouragan. Les légionnaires ont l'habitude de ces situations. Je pense qu'il y aurait eu moins de pillages. Tenez bons, ils arrivent !!!!

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire