En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Brouilleurs anti-portables en prison: la technologie dépassée par la réalité

La contrôleuse générale des lieux de privation de liberté prône la légalisation de l'usage des téléphones en prison.
 

François Bayrou, le nouveau garde des Sceaux, s'est dit favorable à la mise en place de brouilleurs pour empêcher l'utilisation des téléphones portables en prison. Mise en place dans certains établissements, testée à plusieurs reprises, cette technologie présente autant d'avantages que d'inconvénients.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Jean-Jacques Dupont
    Jean-Jacques Dupont     

    Les fouilles intégrales systématiques au retour des parloirs ont été supprimées par l'article 57 de la loi pénitentiaire de 2009, dont le décret d'application avait été pris en 2014. Quels sont les irresponsables qui ont pondu cet article 57 ? Ceux là même qui diminuent les effectifs des fonctionnaires.

  • Maverick73
    Maverick73     

    Pour moi les prisons sont devenues un luxe, ils ont la télé, canal + et j'en passe. Une prison devrait être un lieu ou tu es censé rendre des services a la société, aux familles, enfants, pères, mères qui pleurent des disparus. Et a côté nous avons des forets à nettoyer. Peut être finalement, les criminels ont tout compris, être nourrit, logé et surtout aux frais de la princesse avec tout le confort en valait la chandelle, mais a quel prix. Dommage pour ceux qui pleurent encore...

  • blaireau83
    blaireau83     

    Pour le citoyen lambda que je suis, je ne comprends pas que les détenus aient des services supérieurs à certaines personnes âgées. La prison doit être un repoussoir, pas une faculté ou un rite de passage pour la voyoucratie. Ils sont en prison, ils n'ont pas de télé, pas de téléphone, ils bossent. Ils n'imposent pas leurs désirs. Enfin, ça ne doit quand même ne pas être si simple ! mais nous devrions y parvenir.

  • Bergamote  1
    Bergamote 1     

    Et pourquoi pas réinstaurer les fouilles systématiques après les parloirs ? Mesure qui avait été supprimée par Taubira ! Ben, on voit que ce n'est pas elle qui risque de se retrouver avec un couteau ou un révolver sous le nez en ouvrant les cellules, je plains les Surveillants pénitentiaires ...

Votre réponse
Postez un commentaire