En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Attaque avortée à la Tour Eiffel: l'abolition du discernement établie par l'expertise psychiatrique

Mis à jour le
L'homme disait vouloir commettre un attentat au nom de Daesh. (Image d'illustration)
 

Le suspect, un jeune homme de 18 ans déjà suivi pour des troubles psychiatriques, a été placé dans un hôpital. Sa garde à vue a été levée lundi soir.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Demain ff
    Demain ff     

    Les djihadistes si t tous des allumés donc il va falloir qu on paie pour les soigner alors que la Sécu rembourse de plus en plus mal . Quelle honte

  • PlusZero
    PlusZero     

    nouvel essai!
    Ben voyons... les afficionados du soi-disant etat islamique sont tous des fous donc au lieu de les mettre en prison, la justice les envoie en hopital... grand confort ...

Votre réponse
Postez un commentaire