En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Fillon.jpg
 

L'enquête est désormais confiée à trois juges d'instruction, et non plus à la police. Ils pourront enquêter plus en profondeur, poursuivre les investigations, demander aux policiers de l'office de lutte anti-corruption de nouveaux actes de procédure.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Alex93
    Alex93     

    Cela prouve que le PNF est incompétent et...n' a pas trouvé grand chose, puisque FILLON n'est pas nommé pour être convoqué. On enquête sur FILLON, LEPEN, a quand une enquête sur l'utilisation des 120000 € ( 80 % du budget en frais de représentation annuel de Bercy, consommés en 7 mois ) consommé bien rapidement par l'ancien ministre MACRON ? On soupçonne des frais de début de campagne déguisés... Chacun son tour, non ?

  • Julien Lelandais
    Julien Lelandais     

    Jean Paul Garraud (Magistrat)

    L'ouverture d'information est faite contre X .
    C'est un point très important car s'il y avait, selon la loi, des "indices graves ou concordants" contre F.Fillon, le Procureur national financier était dans l'obligation de le viser dans le réquisitoire introductif qui saisit les juges d'instruction.
    Cela veut donc dire très simplement qu'il n'y a pas les éléments en l'état du dossier pour mettre en examen François Fillon.
    L'enquête va donc se poursuivre, dirigée maintenant par des juges d'instruction.
    Comprenez bien qu'une mise en examen n'a donc pas été requise.
    Contrairement à ce que j'entends sur BFM et ailleurs, cette ouverture d'information contre X signifie qu'il n'y a ni charge, ni indice grave ou concordants contre lui à l'issue d'une enquête rondement menée .
    Et pour que les juges, à présent saisis, mettent en examen, il leur faudrait donc des éléments complémentaires à l'enquête préliminaire.
    Cette enquête a pourtant été déjà très fouillée.
    Je ne vois pas dans ces conditions quel élément nouveau surgirait qui aurait pu échapper au PNF...
    C'est donc plutôt une bonne nouvelle mais les médias nous disent exactement le contraire !

  • Martin Manona
    Martin Manona     

    Quant un Etat dépouille les citoyens, cela devient un Etat voleur. Dès lors n'est il pas logique de le voler?

  • stef945
    stef945     

    Sa reste quand même bizarre ses affaires qui sorte avant de grande éléctions, comme pour marine le pen qui est trés haut dans les sondages, pourquoi il y a rien à gauche ou chez Mr Macron ils ont tous des histoires !!!!!

  • Jkbr
    Jkbr     

    Pourquoi un tel acharnement de la gauche , des médias et du parquet financier contre FF !!!
    Publiez la liste des 90 députés qui emploient leurs proches comme attachés parlementaires !!!!
    Quel cirque !!!! Cette mise en Seine pour les faire plonger .... à gauche aussi svp

Votre réponse
Postez un commentaire