En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Emmanuel Macron en janvier 2016 à Las Vegas.
 

Une information judiciaire a été ouverte pour "favoritisme" et "recel de favoritisme".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • Elmin44260
    Elmin44260     

    Heu, tout ça pour une histoire de déplacement sans appel d'offre c'est ça.

    Commencer par faire le ménage dans ces fameux appel d'offre, en France c'est une mafia au niveau national et local...

  • stef945
    stef945     

    On compare beaucoup Mr Macron a Mr trudo deux jeune beaucoup de promesse et rien qui suit.

  • stef945
    stef945     

    C'est trés bizarre que l'on sorte des affaires après les éléctions comme ci les journalistes ne pouvaient les sortirs pendant les présidentielle comme pour Mr fillon

    ♥ de France
    ♥ de France      (réponse à stef945)

    Pas bizarre mais voulu ! Macron est une marionnette, la vérité (gouvernance) est ailleurs...

  • Khanittha Khunkaew
    Khanittha Khunkaew     

    Cette présidence a de nombreuses ressemblances avec l'ancienne présidence Sarkozy : ni-droite ni-gauche comme avec l'ouverture à gauche de Sarkozy..., le neuf (pour la photo) avec l'ancien (pour le pilotage)..., les affaires..., la communication contrôlée au maximum (excellente com, on dirait du neuromarketing)..., tendance à vouloir contrôler les médias pourtant dociles..., l'arrogance de la personne..., l'autoritarisme (bonapartisme)..., les aides pour les riches et la finance tandis que les efforts sont concentrés sur les plus défavorisés (avec de beaux discours qui disent tout le contraire)... Au final, pour les employés, les faibles et les démunis, c'est une République En Marche funèbre.

  • goodaps
    goodaps     

    L'arroseur arrosé !... Cela commence à faire beaucoup dans le gouvernement ! Pour un Président qui a bâti sa campagne sur le renouvellement et la moralisation des politiques, il a tout faux ! Et il a la chance d'avoir eu les médias avec lui, et ils n'ont pas relevé ses problèmes de patrimoine et de déclaration fiscale... Jusqu'à quand ?...

  • goodaps
    goodaps     

    L'arroseur arrosé !... Cela commence à faire beaucoup dans le gouvernement ! Pour un Président qui a bâti sa campagne sur le renouvellement et la moralisation des politiques, il a tout faux ! Et il a la chance d'avoir eu les médias avec lui, et ils n'ont pas relevé ses problèmes de patrimoine et de déclaration fiscale ! Alors que....

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Si la justice était aussi obsédée et zélée pour traiter les dossiers de délinquance quotidienne, trafics, immigration illégale etc...
    Après oui la corruption et la fraude en col-blanc doit être punie mais là, on se fout de nous avec ces affaires qui souvent n'en sont pas vraiment.
    Pendant ce temps des magistrats menacent de libérer des milliers de délinquants plus ou moins dangereux par manque de moyens pour traiter les dossiers.

  • vauban
    vauban     

    donc il n'y a rien de neuf ....

  • MOI50
    MOI50     

    La personne qui a commandé et bénéficié de la prestation sera probablement poursuivie pour recel de favoritisme, si elle avait conscience que le délai normal pour faire un appel d'offres réglementaire était trop court. Mais qui est à l'origine du voyage à Las Vegas.....

  • Roga
    Roga     

    Bon, ça ne paraît pas grave au premier abord.
    Toutefois, en y regardant de près et en prenant plus de reculs sur l'ensemble des affaires qui ont en-tâcher la campagne pour la dernière présidentielle, on peut se demander si notre « administration publique » s'inscrit toujours dans la neutralité.
    La France a la particularité d'avoir les plus importantes charges sur les citoyens et les sociétés dans le but, nous dit-on, d'avoir une administration efficace : notamment à travers de multiples instituts et autres instances publiques.

    Cette affaire est une illustration de la non neutralité politique des agents publics de ces « officines ». Le président actuel a eu l'intelligence, contrairement au candidat désigné par LR, de faire des propositions qui n'ont pas froissé la castre en question, et c'est probablement pour ça qu'il a été soutenu par elle et qu'il a été élu !

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Roga)

    Tout à fait, on a parfois l'impression que les magistrats en font une affaire personnelle ou sont motivés par quelques convictions ou par une hiérarchie un peu trop impliquée...

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire