En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, lors du défilé du 1er mai 2017 à Paris
 

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • danbas84
    danbas84     

    Les mêmes qui font des tracts anti flics !!!
    Ce syndicat devrait etre dissoud !

  • Hébus
    Hébus     

    Les organisateurs ont le devoir de faire la sécurité et le gouvernement a aussi sa part de responsabilité puisqu'il a interdit aux forces de l'ordre de se servir de certain moyen pour se défendre. Je comprends le ras le bol de nos policiers et gendarmes qui risquent leur vie tous les jours sans que personne ne bouge ou ne manifeste en leur faveur.

  • agathe123
    agathe123     

    Il "condamne" ???!!! QUE DALLE !!! La CGT est censée avoir un service d'ordre pour empêcher les débordements. Si celui avait été performant (ou tout simplement présent), ce genre de choses n'auraient pas dû se produire. Lancer un cocktail-molotov sur un policier est tout bonnement une tentative de meurtre.

  • agathe123
    agathe123     

    Il "condamne" ???!!! QUE DALLE !!! La

Votre réponse
Postez un commentaire