En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La tempête xynthia a fait au moins 48 morts
 

PARIS - Le passage de la tempête Xynthia sur la France dimanche, qui fait 48 morts selon un dernier bilan provisoire, suscite un début de polémique...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • le zinzin de l'espace
    le zinzin de l'espace     

    Après avoir deversé moi aussi mon venin, avec une équipe de copains nous venons de charger un petit fourgon de matériel de première necessité micro onde, four electrique gazinière meuble de rangement que nous emportons vers l'aiguillon.
    Alors il y a un temps pour tout.

  • CARMET
    CARMET     

    Il y a beaucoup de vérité dans ce que tu écris. Par contre, tu es un peu gonflé quand tu rends SARKO responsable de cet urbanisme inconscient. Ce n'est quand même pas lui qui délivre les permis de construire et qui touche éventuellement une "petite" récompense.Nicolas s'il n'avait pas existé il aurait falu l'inventer pour servir d'exutoire.

  • Efer
    Efer     

    Il y a responsabilité de l'état et des collectivités locales dans cette urbanismes galopante. En Camargue aussi, les "responsables" (qu'ils soient de gauche comme de droite) ont invoqués une conjoncture exceptionnelle lors des dernières inondations. Certes, une partie des dégats étaient dus à une crue exceptionnelle, mais aussi en raison du mauvais entretien des digues et de "l'adaptation" des plans d'occupation des sols sous la pressions des promoteurs immobilier. Ensuite, lorsque le fleuve (ou la mer) reprennent leur droit, ceux-ci font les étonnés! Que cesse ce mépris des régles de sécurités basiques, que l'état et les collectivités locales cessent de ceder devant les logiques commerciales, et ces situations ne se produiront pas!

  • uncitoyencommeunautre
    uncitoyencommeunautre     

    bravo a ton commentaire très bien illustré qui m'apprend plus de choses que beaucoup d'articles...

  • jelobr 89
    jelobr 89     

    Mais que fait l'état ?
    C'est lui qui a poussé les gens a construire trop près de la mer ?
    C'est lui qui doit entretenir les digues ?
    Facile, trop facile : j'étais sûr que ça allait finir comme ça ! ! !
    jelobr 89

  • Pourquoiunpseudo
    Pourquoiunpseudo     

    Il est insupportable d'entendre qu'il y a conjonction de deux phénomènes : le vent et la marée. dans un pays à plus de 65 millions d'habitants, il faudrait toujours ajouté un autre phénomène à combiner : l'urbanisme. regardez bien les communes de l'aiguillon et fosses, ce sont des quartiers résidentiels où tout est bétonné. donc rien ne vient ralentir la progression des eaux et rien ne vient couper la vitesse de vent. l'urbanisation amplifie les phénomènes. la nature est suffisamment puissante. ce n'est pas la peine de l'aider en construisant comme en le fait : trop, trop près, terrain trop imperméabilisé. mais ça veut dire un meilleur respect et contrôle du foncier, un meilleur contrôle des constructions (or, les dde sont vidées de leur puissance) et un contrôle des "liens" existant entre les mairies et les promoteurs.

    Et dire que sarkosy va venir se refaire une cerise sur les cadavres de concitoyens alors qu'il prône une urbanisation à outrance sans contrôles a priori. Il n'est bien entendu pas responsable de la tempête mais par contre de ce qui permis ou autorisé ou pas.

    et pour ceux qui disent que c'est dû au réchauffement climatique : peut-être mais les tempêtes hivernales ont toujours existé. a nous de construire un monde non contre la nature mais plutôt qui intègre cette dernière.
    mais saurons nous tirer les leçons? Regarder à madère, les les dégâts et l'ensemble du sinistre est essentiellement dû à l'urbanisation.

Votre réponse
Postez un commentaire