En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

STRASBOURG - Le collégien de 14 ans qui a frappé d'un coup de couteau l'un de ses professeurs mercredi à Aumetz (Moselle) a été présenté à un juge...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • voxpopuli75
    voxpopuli75     

    Bonjour Felixou33,
    Propos fort judicieux et si réalistes,à croire que le mot éducation est synonyme d'enseignement et serait l'apanage des seuls profs!!Le comble:les parents les plus insatisfaits sont souvent ceux qui ont démissionné et se permettent de donner des leçons. Rappelons que les profs ont pour mission d'enseigner et non d'éduquer au sens strict, ce qui est du ressort des ''éducateurs'' .. qui manquent cruellement . Vive les profs !

  • voxpopuli75
    voxpopuli75     

    Bonjour Verly,
    Tes propos sont fort judicieux, même si je dois rectifier une chose: l'orientation publique/privée des familles d'enfants favorisés/défavorisés existe déjà .... auparavant on s'arrangeait pour être dans le ''bon'' secteur avec la carte scolaire, maintenant on opère autrement.Courage à ces chers enseignants du public.

  • Krissmic
    Krissmic     

    Avoir une arme dans son cartable semble etre tout a fait normal, voire benin.
    S'en servir devient aussi derisoir.
    N'y a t il pas de portiques ou de surveillants.
    ah oui peuchere, ils ne sont pas assez!!!!

  • felixou33
    felixou33     

    d'être professeur et de "faire face" à des gamins (peu mais quand même) qui n'ont aucun repère et qui manquent d'éducation. Nous ne sommes pas leurs parents, mais il semblerait que toute la société se repose sur les profs pour faire "l'éducation" au sens large du terme à leurs gosses ! Et, en plus, on se fait traiter de fainéants par ces dits parents qui eux ont démissionné. Je ne généralise pas, mais disons que c'est vrai pour disons 5 à 6 élèves par classe !

  • Verly
    Verly     

    Le gouvernement n'a qu'une idée en tête: détruire l'Ecole de la République et tout remettre au secteur privé, entendez par là le secteur marchand, car dans son optique le secteur confessionnel ne sera plus subventionné (ses professeurs sont actuellement payés par l'Etat). Le privé très onéreux et trés performant accueillera les enfants des privilégiés et les enfants des classes moyennes et défavorisées qui ne peuvent payer seront accueillies dans un secteur à la fois public et associatif complétement sinistré.
    Il y a longtemps qu'on nous prépare ce système à grand coups de réformes volontairement utopiques et démagogiques dont les rrésultats sont maintenant visibles. A la fin des années soixante les enfants des classes myennes et défavorisées représentaient vingt neuf pour cent des effectifs des grandes écoles, maintenant ils sont seulement neuf pour cent.
    On n'avait peut-être pas prévu dans cette affaire que les profs se feraient poignarder mais ce n'est pas pour autrant ce qui fera reculer les auteurs du projet.
    Il y a maintenant et dans certains endroits une forme d'abnégation, voire même d'héroîsme à enseigner pour donner des chances à tous.

  • domenika477
    domenika477     

    Ecoutons donc les spécialistes supprimons la fessée !!!!!! et laissons les profs se faire maltraiter. On marche vraiment sur la tête .. j'ai 3 enfants et je peux vous garantir que ma fille a osé une fois répondre à son prof de sport, elle s'en souvient encore, 200 lignes et obligation de s'excuser, ça calme

  • shaîtan
    shaîtan     

    Ce qui est inquiétant, c'est le fait de se rendre compte que (en marge des habituels petites frappes bien connues) ce sont de plus en plus des gamins qui ont la réputation d'être "sans histoires" qui se rendent coupables de tels faits.
    Une question toute bête : les parents ne leur apprennent donc tout simplement pas que... "cela ne se fait pas" ?...
    QFaire un enfant, ce n'est pas seulement en 5mn au creux d'un lit; c'est une affaire de bien des années.

  • Grenade 1492
    Grenade 1492     

    si j'avais dû mettre un coup de couteau à chaque fois qu'un prof m'avait dit que mon cahier était mal tenu, la profession serait sinistrée.
    continuez messieurs les politiques à vous "*" avec des faux problèmes comme la fessée, l'avenir approche.

  • bluesun
    bluesun     

    Peut-être remplacer l'école via internet. Tout le monde chez soi profs, élèves, parents et poignards.

  • bluesun
    bluesun     

    mais depuis 30 ans qu'aux infos ce même genre de fait est relaté, quand ce n'est pas les ados qui frappent les profs ce sont les parents eux mêmes. Personne ne fait et ne dit plus rien. Tout cela devient d'une banalité à faire peur. Les profs ont-ils une prime de risques?? enseigner devient très dangereux peut-être devrait-on autoriser les profs au port d'armes????Légitime défense!!!Petits il ne faut surtout pas donner la fessée mais ados ils ont droit de vous tuer!!!!question d'éducation nouvelle de nos politiques pour nos enfants.

Votre réponse
Postez un commentaire