En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les militants de Greenpeace ont pénétré dans la centrale suisse de Beznau, le 5 mars 2014.
 

Trois ans après la catastrophe de Fukushima, les activistes de l'association estiment que cette centrale nucléaire suisse, en activité depuis 45 ans, n'est plus sûre.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Des fois que la Suisse soit balayée par un tsunami, sait on jamais :) "En découlent plusieurs défauts de sécurité inadmissibles susceptibles de mettre en danger la population suisse ainsi que nos voisins européens" dont la liste a été communiquée ... ou pas. Le premier défaut de la centrale étant qu'on peut y entrer trop facilement. Perso je suis favorable à l'usage de la force létale pour les intrusions dans les centrales. Libre à greenpeace de s'enchainer sur une cloture si ça leur chante.

Votre réponse
Postez un commentaire