En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une chercheuse prépare des séquences d'ADN au centre du Génome de New York, le 19 septembre 2013.
 

La France se situe juste dans la moyenne, avec 26% de femmes parmi les chercheurs. Elle se classe notamment derrière l'Espagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • realityrenier
    realityrenier     

    ces peutetre parseque elle ne veule pas tous faire sa. Dans les pays les plus libre en ce qui concern la pariter les femmes et les hommes sont pas du tout a 50/50 partout. les hommes sont encore 90 pourcent dans les chantier et les femmes a 90 pour les infirmiers. tout sa ces partit d'une femme qui aime ce salir les mains et qui dans sont travaille a observer quelle etait en minoriter.

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Vu ! les "bâtons dans les roues" qu'on nous met !! c'est tout à fait normal.........il faudrait aussi dire le nombre de femmes ayant quitté la France pour pouvoir continuer et trouver un Labo qui les engagent !.............comme les filles de mes amies, UNE est en INDE et l'autre au CANADA ! .

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Tout dépend des domaines de recherches, dans certains elle sont majoritaires, comme dans le reste des professions, voir magistrature, enseignement, médecine ....

  • Kaidaten
    Kaidaten     

    "Seulement". À qui la faute ?

  • MadeInWorld
    MadeInWorld     

    Normal, les femmes ne cherchent pas, elles trouvent !

Votre réponse
Postez un commentaire