En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Mathias Doepfner, président de l'éditeur de journaux allemand Axel Springer
 

Un chercheur français a repéré 16 études totalement dénuées de sens, générées par un programme informatique et publié par un éditeur allemand de publications scientifiques.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • merenat
    merenat     

    Il serait intéressant de voir largement diffusée la liste de ces fausses études qui circulent probablement largement sur le net en justifiant par exemple certaines discriminations par une explicaiton pseudo scientifique. SI l'on peut se poser la question de ce que font les relecteurs, je poserai aussi la question que font les journalistes qui diffusent largement ce type d'étude sans rien vérifier. En général cela me prend environ 30 secondes à trouver sur Internet une étude qui dit exactement le contraire de la précédente. Quant à trouver celle qui semble le plus crédible et vérifier auprès de scientifiques reconnus, ça fait parti de leur boulot non?
    Je ne compte plus les études pseudo scientifiiques tentant d'expliquer les différences entre les hommes et les femmes par la génétique. Toutes faites sur des adultes et occultant volontairement l'influence de l'éducation et de l'apprentissage, ce que certains scientifiques nomment l'élasticité du cerveau. Certes il existe des différence physiques indéniables, mais le savoir, le savoir faire et le savoir être sont des savoir qui par définition s'apprennent par l'apprentissage. Ainsi aucune différence n'est notée entre les garçons et les filles avant 10 ans. Bien évidemment je parle de l'égaiité homme femme parce que c'est un domaine qui je connais et dans lequel j'ai pu constaté ce type d'étude. Je n'ose imaginé ce que j'ai pu croire dans des domaines où mes connaissances sont plus limitées.. Merci aussi à messieurs dames les journalistes de vérifier, avant de se jeter sur des informations qui font le buzz et alimentent la bêtise humaine?

  • Gandalff
    Gandalff     

    Avant , c'était l'URSS qui publiait des thèses bidon, maintenant ce sont les apatrides de l'informatique, mais c'était avant.

  • Athen Huas Yon
    Athen Huas Yon     

    Rien de nouveau apparemment depuis l'affaire Sokal et Bricmont.
    Merci le postmodernisme !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ah, les fameux "experts" ... entre les programmes automatiques, et ceux qui font la sieste au lieu de faire les contrôles qu'on attend d'eux ...

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Ceci est comme le reste a l'image globale de la société, nous avons a la tête de nos élites des gens du Marketing et du commercial, donc la technique et la rigueur comme on dit passe en dernier pour ne pas dire autre chose.

Votre réponse
Postez un commentaire