Riz : un gène pour doper les rendements des agriculteurs jusqu'à 20%

Des agronomes ont annoncé mercredi avoir développé une nouvelle variété de riz capable de se développer normalement dans des sols très pauvres en phosphore, ce qui pourrait permettre à certains riziculteurs d'augmenter leurs rendements jusqu'à 20%.

Céline Missoffe | Marion Ruaud et AFP
Le 24/08/2012 à 7:22
Mis à jour le 24/08/2012 à 7:58

Riz : un gène pour doper les rendements des agriculteurs jusqu'à 20%


Aujourd'hui, les 155 millions d'hectares de rizières cultivées dans le monde, essentiellement en zone intertropicale, produisent environ 720 millions de tonnes de riz par an avec des rendements qui ne progressent quasiment plus. L'enjeu est de taille puisque trois milliards d'êtres humains dépendent du riz, la troisième céréale la plus cultivée au monde, pour leur subsistance.


L'annonce, publiée dans la revue britannique Nature, est l'aboutissement d'une dizaine d'années de recherches laborieuses destinées à percer le mystère du gène qui permet à certains plants de riz d'extraire le phosphore du sol dès le début de leur croissance.


Toute l'actu Planète

La question du jour

Etes-vous pour l'instauration d'un forfait aéroport pour les taxis?