En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un ours polaire teste la solidité de la glace arctique (photo d'illustration)
 

Un nouveau signe alarmant du réchauffement climatique. Avec la fonte du permafrost au pôle nord, du gaz hilarant est relâché dans l'atmosphère. Un gaz particulièrement dangereux pour la planète.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Chriss97229
    Chriss97229     

    Il n'y a pas de permafrost en Finlande, il serait bon de le faire savoir à ces scientifiques qui n'ont jamais du sortir de leur laboratoire, les échantillons de gaz devaient provenir d'un autre pays, Norvège ou Russie. ( La Laponie finlandaise est une région froide en hiver ou les moins 30 degrés sont fréquents, mais chaude en été ou les plus 30 degrés n'ont rien d'exceptionnel, dans ces conditions il n'y a pas de permafrost.

Votre réponse
Postez un commentaire