En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les pourparlers pour lapaix en Syrie ont début le 29 janvier au siège de l'ONU à Genève - Lundi 1er Février
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Hamham
    Hamham     

    La diplomatie met son grain de sel. Cela va encore retomber sur nous avec cette diplomatie ignorante.

  • skaia64
    skaia64     

    Sans ASSAD. Soit, mais avec qui alors ? des islamistes "modérés" ?

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Quels comiques "certains" des modos effectuent un tri en fonction de leurs convictions, ça serait bien qu'il y ait une charte claire et nette ici, pas juste une censure en fonction de qui est de service à tel moment !
    A se demander s'ils ne sont pas payés en fonction du nombre de messages supprimés.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Après on s'étonne que ça ne s’arrête jamais, on veut la paix mais avec ceux qu'on aura choisi.
    C'est plus organiser la paix, ça s'appelle de l'ingérence pour ne pas dire une tentative d'installation de ses propres pions au pouvoir. Une vieille tradition US (entre autres) à l'époque des républiques bananières et des dictatures Sud-Américaines.

  • grognon
    grognon     

    finalement, on ouvre les négociations sans Assad et les Russes ..... et tant qu'à faire sans les kurdes ...... et on revient à la case départ.

Votre réponse
Postez un commentaire