En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Mario draghi prend la barre de la bce en pleine tempête
 

par Paul Carrel FRANCFORT (Reuters) - Mario Draghi aurait sans doute rêvé de meilleures conditions pour accéder mardi à la présidence de la Banque...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • OPUREZ
    OPUREZ     

    en pleine tempête qui a provoqué cette tempête ! c'est lui même ce MENTEUR TRAFICOTEUR DE goldman sachs

  • Ouaff
    Ouaff     

    La rengaine de Sarkozy, c'est : "ce n'est pas ma faute, mais celle de mes prédécesseurs".
    --------------------------Certes, l'entrée de la Grèce dans la zone euro a été acceptée à l'époque où la France était dirigée par le tandem Chirac-Jospin.
    -------------------------------
    Mais, en ayant accepté la candidature du représentant de la banque qui a couvert les fraudes du gouvernement grec, Sarkozy assume l'attitude de ses prédécesseurs.
    ----------------------------
    Non, Sarkozy, ce n'est pas la rupture (sauf au niveau du comportement personnel souvent peu présidentiel en 2007). Sarkozy, c'est LA CONTINUITÉ des mauvaises politiques.

  • fmj
    fmj     

    l'homme est paré de vertus du côté européen alors qu'il a servi politiquement son pays, lequel est dirigé par un "guignol" inoxydable tant la gouvernance italienne est en mal de leader. Si son hora est telle qu'on veut bien nous le dire, ne serait-il pas plus utile à la barre de son pays, l'italie, qu'à la cour de la mosaïque européenne sous la coupe de l'allemagne.

  • Ouaff
    Ouaff     

    Avec la nomination de cet homme de la banque Goldman Sachs, l'oligarchie européïste démontre qu'elle assume totalement le fait d'avoir accepté les comptes truqués des gouvernements grecs pour entrer dans l'euro.
    ----------------------------
    Car, c'est la banque de M. Draghi qui devait contrôler cela et a été complice.
    -------------------Nos européïstes voulaient ainsi démontrer que les peuples réclamaient l'euro, que les adversaires de Maastricht (Séguin, Chevènement, Dupont-Aignan, le FN, le PCF, ...) n'étaient que des "nuls", des "archaïques", que seuls les partisans de ce traité étaient "intelligents".
    --------------------------------
    La crise nous démontre aujourd'hui que ces "intelligents" ne sont que des charlatans et des faussaires. Faussaires et, avec cette nomination, ils ASSUMENT.

  • Anik59
    Anik59     

    Par cette nomination, les dirigeants européens signe leur félonie ! j'ai vraiment peur pour l'avenir, j'espère que le peuple grec sera notre porte de sortie de cette europe du fric qui veulent mettre à genoux les peuples ! dehors tous ces médiocres !

  • connect
    connect     

    et voila encore un bon youp qu'y prend la barre,quoi de neuf demain?

  • talonnette 567
    talonnette 567     

    Bien y en a qui suivent !!C'est le même gugus qui fermait les yeux sur l'impossibilité grec de ratacher l'Europe parlementaire déja ...le mec il savait que ça le faisait pas avec la grèce mais ordre oblige il les a mis dans la merde et nous aussi par effet boomerang merci mario ca va t'as bouffé du caviar ou du foie gras ce soir ??

  • et alors !
    et alors !     

    Avec son salaire, il ne manquerait plus que tout lui soit facilité !! on s' inquiète de tout ceux qui ne rêvent pas de leurs conditions de vie, des malades qui vont avoir encore moins pour vivre ? des gens mis aux chômages pour sauver ces banques ...? Le monde à l' envers... A quand une loi qui ne nous oblige pas à en passer par des banques pour toucher notre salaires, nos sous qu ils font travailler gracieusement avant de nous les donner chaque mois !!

  • 4 Août
    4 Août     

    Les banksters ont bien pris le pouvoir.

Votre réponse
Postez un commentaire