L'astéroïde Apophis va frôler la Terre mercredi

L'astéroïde Apophis va s'approcher de la Terre mercredi, mais restera tout de même à plus de 14 millions de km. La fin du monde ne sera donc pas non plus pour le 9 janvier 2013... Mais peut-être pour 2036 ?

V. G. avec AFP
Le 08/01/2013 à 18:38
Mis à jour le 08/01/2013 à 18:40
Vue d'artiste d'une collision d'un astéroïde géant avec la Terre. (Don Davis - NASA)

Le célèbre astéroïde Apophis (du nom du dieu Egyptien des forces mauvaises et de la nuit) va se rapprocher de la terre mercredi 9 janvier. Mais pas de soucis, il passera "seulement" à 14,4 millions de kilomètres de la Planète bleue.

En revanche, si Apophis - qui fait 270 mètres de diamètre, soit la taille de trois terrains de football - fait autant parler de lui, c'est qu'il va probablement frôler la Terre en 2029 et en 2036, selon des astronomes. 

Les scientifiques avaient, dans un premier temps, évalué à une sur 45 (soit 2,7%) les chances d'une collision catastrophique en 2029 avec la Terre. Mais les nouveaux calculs effectués en 2009 par la Nasa (lien en anglais) ont écarté ce risque, prévoyant désormais un passage le 13 avril 2029 à 22.208 kilomètres de la Terre.

Il s'agira tout de même de la distance la plus faible jamais observée dans les temps modernes.

Un risque de collision sur 250.000 en 2036

Trajectoire d'Apophis le 13 avril 2029. Le tiret blanc indique la marge d'erreur possible estimée.

La probabilité qu'il entre en collision avec la Terre en 2036 est d'une sur 250.000, selon les nouveaux calculs de Steve Chesley et Paul Chodas du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa à Pasadena (Californie) basés sur de nouvelles techniques et données. Une précédente estimation évoquait une chance sur 45.000.

La plus grande partie des nouvelles données ayant permis de recalculer l'orbite d'Apophis provient d'observations effectuées par l'astronome Dave Tholen et son équipe de l'Institut d'astronomie de l'Université de Hawaii.

Mercredi, il sera possible d'observer Apophis en temps réel sur le site Slooh.com à partir de 00H00 GMT jeudi (01H00 en France), accompagné de commentaires et de réponses aux questions du public par le président de Slooh, Patrick Paolucci.

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?