Gaz de schiste : pour Batho, pas question de revenir sur l'interdiction

"Le gouvernement ne reviendra pas sur l'interdiction de la fracturation hydraulique", technique interdite par une loi en France pour l'exploration des gaz de schiste. C’est ce qu’a annoncé sur BFMTV, la ministre de l’Écologie et de l’Énergie, Delphine Batho.

Ani Basar
Le 20/07/2012 à 15:23
Mis à jour le 20/07/2012 à 18:38

Pour la ministre de l’écologie, invitée sur BFMTV, pas question de revenir sur l’interdiction de l’exploitation des gaz de schiste. Même position concernant l’exploration de ce type d’énergie fossile. L’année dernière, après une forte mobilisation d’opposants, la France avait en effet été, le premier pays à bannir l’usage de cette technique, très controversée. Elle cause des problèmes environnementaux graves et comporte des risques importants pour la santé.

Aucun nouveau permis d'exploration

Pourtant début juillet, le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg semblait moins catégorique sur le sujet. Il avait laissé entendre que le gouvernement regarderait ce dossier sensible, sans toutefois le rouvrir. Des propos que la ministre de l'Ecologie dément. Delphine Batho a par ailleurs déclaré que le gouvernement ne délivrerait aucun nouveau permis d’exploration, précisant même qu’une réforme du code minier était en cours. Un texte essentiel, puisqu’il fixe les règles exploitation des énergies dans les sols en France.

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?