En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Fukushima: un poisson super radioactif

Un poisson Murasoi
Un poisson Murasoi - © DR

Les quantités de césium radioactif prélevées sur ce poisson sont 2.540 fois supérieures à la limite autorisée.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
9 opinions
  • Alain Blond Peaucellier,

    Ce poisson a l'air en bonne santé, intéressant pour la science d'examiner les gènes et de connaître son pouvoir de résistance et sa survie à la radio-activité.

  • Elboyvinzz,

    Le risque zéro n'existe nulle part cela ne signifie pas pour autant qu'il ne faut rien entreprendre. Et on peut très bien en parallèle développer les autres énergies dites alternatives... Vive l'énergie nucléaire l'avenir !

  • bijouxbandit,

    Le désastre de Fukushima, c’est cet habitant de la ville de Fukushima qui nous déclare lors d’un entretien, en novembre 2012, que le ghetto de Varsovie et les zones contaminées de Fukushima, c’est une seule et même chose : " Les gens de l’extérieur savent que s’y trouve l’antichambre des camps de la mort, regardent ...ailleurs .... et continuent de certifier que le nucléaire, c’est incontournable. " L'IGNORANCE c’est la force », disait Orwell.

  • bijouxbandit,

    Le désastre de Fukushima, c’est une diffusion de césium 137 dans l’atmosphère 500 fois plus importante qu’à Hiroshima. C’est aussi, la plus grande émission de gaz rare xénon 133 connue en dehors des essais nucléaires : plus de deux fois les émissions de ce gaz à Tchernobyl. C’est un tiers du département de Fukushima contaminé à un taux supérieur à 37 000 becquerels par mètre carré (pour le seul césium 137), et au moins treize départements contaminés, le tout représentant 8 à 10% du territoire japonais. c’est 24 000 employés ayant travaillé sur les lieux depuis mars 2011, dont seulement 3,7% peuvent bénéficier d’un examen de détection de cancer proposé par les autorités et TEPCO. C’est, sur les deux millions d’habitants du département, seulement 100 000 réfugiés du nucléaire ayant migré à l’intérieur du département et szulement 63 000 autres l’ayant quitté. C’est un tiers des 300 000 habitants de la ville de Fukushima affirmant vouloir partir sans pouvoir le faire.....

  • Le maquis de Grandrupt,

    Ben , j'comprends pas! moi, je croyais que la radioactivité avait une durée de vie médiatique! z'ètes entrin de nous dire qu'il y a encore des suites? et pour Tchernobyl et son nuage téléguidé anti-Français? et les essais à l'air libre en Russie? et les sous marins atomiques non désarmés qui pourrissent en mer noire? ET MURUROA alors? au fait, y avait pas un président nommé Jacquot qui avait promi de rendre l'atoll aux polynésiens. On peut savoir pourquoi se n'est pas encore fait?

  • bijouxbandit,

    En Ukraine, un rapport gouvernemental de 2011 rend compte de 2 254 471 personnes affectées par le désastre de Tchernobyl, dont 498 409 enfants. Entre 1992 et 2009, chez les enfants ukrainiens, les maladies endocriniennes ont été multipliées par 11,6, les pathologies de l’appareil locomoteur par 5,3, les maladies du système gastro-intestinal par 5, les maladies cardiovasculaires par 3,7 et les troubles du système urogénital par 3,6.
    La proportion d’enfants présentant des maladies chroniques est passée de 21% à 78%, et sur les 13 136 enfants nés des « liquidateurs » de Tchernobyl de 1986-1987, 10% présentaient des malformations congénitales à la naissance. Alors à Fukushima, c'est une contamination « à durée indéterminée »

  • BenVoyons,

    voilà au moins un poisson dont il ne sera pas difficile à suivre les migrations...

  • Carambar,

    les écoles primaires de Fukushima produisent toutes des bambins radioactifs - le gouv japonais a décidé de ne pas déménager sa population - dans 20 ans bonjour les leucémies etc

  • BenVoyons,

    voilà qui va embarrasser les détecteurs ultra-sensibles des sous-marins :)

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •