En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La france change de ton sur l'ampleur de l'alerte nucléaire au japon
 

Devant l'ampleur de l'alerte nucléaire au Japon, la France a jeté la prudence oratoire aux orties et reconnaît désormais ouvertement la gravité de la situation.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • julie031
    julie031     

    si je n'ai pas rêvé, nos politiques commencent à évoquer une catastrophe potentiellement "pire" que celle de Tchernobyl...quand on sait ce que le nucléaire civil apporte à la france en terme d'interets financiers et d'exportations technologiques...quand on sait la connivence des industriels à qui cela profite avec les politiques...entendre des mots aussi fort de la part de ces derniers pousse au pire des pessimisme...

  • pillll
    pillll     

    La faute des cataclysmes naturels et de laisser la responsabilité sans nom laquelle n'est autre que "dame nature".

    Dans l'effet de changer de ton c'est qu'au départ on a minimisé l’ampleur des dégats croyant d'un simple raz de marais un peu plus important que celui vécu en Indonésie et puis le tour était joué et contrairement à l’ampleur de 1923 TOKYO était endommagé avec 140000 mort à la clef ,sauf que l'industrie de nucléaire n'était pas là .

    Aujourd'hui c'est une autre et plus complexe catastrophe et çi des deux bombes à hydrogènes de 2X 2O mégatonnes envoyées sur les 2 villes du japon dans les années 40 par les USA, cela ne pourra équivaloir aux conséquences d tremblement e terre accompagné du raz de marais dernier .

    le tassement sera une référence comme en Ukraine ,mais çi de trois réacteurs endommagés 1 en à été le plus dramatique et on en connait les effets,pour la centrale japonnaise c'est plus de la moities qui sont en instance de fusion nucléaire ,à moins que ce s'inverse le processus.

    Mais c'est coté finance ,bien que le japon soit riche à ce train là ,il sera bientôt ruiné et des premiers pays au nombre de 5 les plus riches du monde ,il sera rétrogradé car l'affluence nucléaire ne va pas s’estomper aussi vite comme ça , beaucoup de crainte à l'exportations des produits manufacturés fixant au dessus du seuil admisible e la radioactivités vont étre refoulés .

    Bien que le peuple admettant un certain sacrifice d'eux même dans des cas extrêmes ,bien qu'ils soient dans le calme ,ne disent pas leurs inquiétude seront pour la plupart es japonnais auront des maladies s'augmenter de toutes part et puis reste le risque que cela recommence à nouveau et là aucune certitude,mais le plus important c'est la finances,on sait même que çi l'activité industriel reprenait vu le nombre de facteurs s'augmenter pour leurs exportation beaucoup seront rejetés et s’entamera le déficit commercial et aussi les placements.

    J'ai entendu BRETON et NKM sur RMC ,invité de J.J BOURDIN ,çi l'un avait un optimiste à creuser le plafond ,existant même une relève dans quelque jour du pays ,car étant à la tête d'une entreprise de 85 000 employés dans l'informatique ,sa joie cachait bien l'inquiétude de voir l'investissement d'entreprise fondre ,ce n'était pas pour le respect du peuple japonnais mais l'argent qu'ils représentent aux yeux des investisseurs
    de son bien .

    Le la voie profonde de NKM annonçant la catastrophe nucléaire disant qu'elle n'avait jamais mentis sur le désastre écologique et l'impacte nucléaire et l'effet géopolitique du japon dans le monde après l'évaluation de la catastrophe ,mais dans le fond on perdait un partenaire pour longtemps et peu être pour toujours et voir le fric s'envoler et les investissements échoués dans le drame .

    L'interprétation est peu être cassante ,mais dans la mondialisation lorsque l'un disparaît il n'y a pas de cadeau ,l'entraide pour des pays riches n'existe pas ,cela autant pour les
    pays pauvre chacun sa merde d’ailleurs on aida pas la Japon c'est un pays riche ,bientôt ruiné ,çi la situation persiste ,sans s'aggraver l’atome fera la part des choses et l'analyse de la situation fera un nouveau Japon certainement pas le même connu il y a prés d'une semaine .

  • julie031
    julie031     

    il y a vraiment de quoi paniquer et tout le monde devrait être évacué dans un périmètre raisonnable autour de la centrale de Fukushima..l'argument avancé par les géants du secteur et qui a engendré la prolifération de centrales à travers le monde? le risque d'accident était évalué à 1 sur 35000 ans..on voit le résultat! pas d'inquiétude, les décideurs et les industriels meurtriers sauront se rotéger des radiations..après avoir payé on va trinquer..c'est la vie

  • Steph828
    Steph828     

    Ce que c'est naze comme commentaire ...Punaise que c'est naze...

  • Snowlight
    Snowlight     

    "La France, qui a augmenté la fréquence des vols en direction du Japon pour faciliter le retour de ses ressortissants, se refuse à parler d'évacuation ou de plan de rapatriement."

    J'ai envie de rire en lisant çà, personnellement interpréte plus tôt cette phrase dans le sens suivant: "Le Bateau coules les rats quitte le navire"

Votre réponse
Postez un commentaire