En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Il faut éviter le dogmatisme en matière de réformes, juge dsk
 

PARIS - Dominique Strauss-Kahn a estimé jeudi qu'il fallait éviter le dogmatisme en matière de réformes, notamment au sujet de l'âge légal de...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Un Cévenol
    Un Cévenol     

    Evidemment, DSK n' a pas voulu se mouiller, pour ne pas gêner l' action de ses amis de la Rue de Solférino.
    Mais en Financier averti , il a bien compris les enjeux, et s' il devait être en charge de cette réforme, je crois qu' il s' y prendrait d' excellente façon, car c' est un pragmatique, et dans ce genre de choses, il n' y a pas de gauche et de droite, mais des équations financières à résoudre, tout en gardant à l' esprit une certaine dose de mesures sociales à respecter pour soutenir les plus petites retraites.Il faudra harmoniser le Privé et le Public , réduire les niches fiscales comme les journalistes en particulier qui brillent par leur silence sur la question, et une kyrielle de petites niches qui n' ont pour but que de réduire les cotisations sociales, donc les ressources des Institutions de retraites....A suivre...

  • RVLH83
    RVLH83     

    DSK est il encore un homme de gauche? Ce serait bien de la savoir avant d'aller voter. Sans que l'allongement du temps de cotisation soit un tabou, il faut quand même rapeler certains points, en effet, les départs en retraites sont plus souvent le fait de plan sociaux ou de licenciement que le pure volonté du salarié, de même que si les jeunes commencent à travailler en moyenne à 22 ans, c'est parce que le volume de travai manque. on peut toujours allonger la durée du travail, encore faut il qu'il y en ai pour tout le monde ce qui est loin d'être le cas. A noter également que conserver son poste à partir de 60 ans dans la même entreprise qui nous emploie depuis des années est une chose, trouver un nouvel emploi à 60 ans tient du miracle. Précisons que beaucoup de gens ne vivent pas jusqu'à 70 ans, même si les centenaires vont soit disant proliférer (dans la grande bougeoisie qui ne se sera pas trop sali les mains...)beaucoup de travailleurs ne profiteront jamais de leurs cotisations et auront simplement eu une vie de labeur à payer les négligences et les dépenses excéssives, les projets pharaoniques des politiques ce qui vous l'avouerez, n'est pas une vie bien enviable et une profonde injustice. Sarko a en tous cas tenu la moitié de sa promesse on va travailler plus, c'est sur. Mais insufisant puisque cet effort des seuls salariés ne suffira pas, reste à espérer que l'effort fiscal ne soit pas reporté sur justement ceux qui travaillent plus mais sur les gros revenus, et en ce qui concerne les revenus du capital, il serait bon de ne pas taxer plus des placements dont le rapport à déjà diminué de moitié en dix ans, et déjà assujettis au RDS car il faudra bien frapper les français au porte feuille mais de grâce pas toujours le même. Faites exploser le bouclier fiscal, rehaussez les plafonds, nettoyez les niches iscales, faites payer les VRAIS riches, même ceux qui vivent en france et planquent leur blé à droite à gauche.

  • qu'il reste la ou il est
    qu'il reste la ou il est     

    je sais pourquoi la France ira de plus en plus dans la pauvreté quand les hommes politique pensent comme strauss khn . les retraites nos plus de dents pour se nourrir en peu leur réduire leur revenus les jeunes retournent chez les parents faute de revenu convenable avec leur contrat de vingt heures a 800 euros par mois on peut taxer les parents.

  • didier breizh
    didier breizh     

    Toutes les têtes pensantes de l'opposition (et même de la majorité) devraient faire un stage (non rémunéré bien sûr) au FMI. Ceci permettrai à nos dirigeants de mieux apprécier le monde qui nous entoure, et ainsi d'éviter qu'on crève de notre particularisme national.
    On nous dit qu'il faut TROUVER 25M€ pour sauver nos retraites. On ferait mieux de dire qu'il faut GAGNER 25M€ ce qui ne peut se faire qu'en travaillant plus (avons nous réellement besoin d'autant de RTT) ou en économisant plus (on peut même faire les 2). Pour TROUVER 25M€ on peut aussi creuser!!! mais c'est plus aléatoire.

Votre réponse
Postez un commentaire