En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Deux nouvelles "zones noires" définies en charente-maritime après la tempête xynthia
 

Le préfet de Charente-Maritime, Henri Masse, annonce la création de deux nouvelles "zones noires", après la tempête Xynthia qui a...

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Juju.34
    Juju.34     

    J'habite Montpellier et j'ai beaucoup d'amis qui vivent à Latte et semble content du travail effectuer sur ces digues.

  • letrappeur
    letrappeur     

    Au nom du principe de précaution on veut détruire une partie de la Charante et la Ville de lattes (34) qui veut se mettre hors de ces dangers à construit les 4/5 de ses digues et pour quelques "crétins qui s'en foutent ils ont transformé cette digue en piège puisque en cas d'inondation l'eau pourra rentrer par le trou et ne pourra plus sétaler à cause des 4/5 de la digue !!!! Personne , en dehors du maire de lattes défend ce danger ... Il faudra peut-être deux ans pour trouver une solution !!!!

  • odevi
    odevi     

    Mais quel est le petzouille qui vous a donné le permis de construire et qui était à l'environnement à la date des autorisation des zones de constructions comment certain propriétaires on demandé et insisté jusqu'a 8 fois pour obtenir ce fameux césame ??? un bon entrepreneur si vous êtes au desssous dela mer vous aurez dit : ATTENTION!!!!et ceux qui ont jusqu'à 5 maisons sur le même site ,,,quel intérêtsi ce n'est que pour la valeur de pouvoir faire du fric avec aucune sécurité???

  • AL MALIN
    AL MALIN     

    Serait il possible de communiquer les noms des fonctionnaires qui visitent les maisons de leurs bureaux sans entrer dans les maisons?
    Dans le cas de Lauzière n'aurait il pas été préférable de démolir le vieux pont formant barrage?

  • jojo22X
    jojo22X     

    C'est honteux ce découpage je ne suis pas de la régions mais quand on pense que les pouvoir public avait tout le temps, les projets et même l'argent si on cherche bien pour éviter cette affreuse catastrophe. Les politiques ils sont toujours en train de réagir au lieu d'agir gouverner c'est anticiper.






    plus de la précau

  • patrick17
    patrick17     

    Moi aussit je fait partie des onzes mais je ne me suis jamais trouvé en danger de mort je n'est pas été touché par l'eau dans mon habitation.Nous sommes les victimes de l'état.
    Merci au soufifres de SARKO.

  • katia17
    katia17     

    Je fais parti des 11 maisons à lauziére qui viennent de passer en zone noire.je ne sais toujours pas sur quels critéres l'expert c'est basé pour déclarer ma maison "bonne à détruire",car le jour ou il est passé, j'étais chez moi,mais il n'a pas sonné à ma porte.
    Est-ce bien sérieux cette façon de procéder????

  • remrem
    remrem     

    Mais nos hommes politiques (ou ceux qui font office de)ne savent pas prévenir.
    Pour eux, c'est simple : un accident ou un fait divers = une nouvelle loi. Dans ces conditions, gouverner s'est subir mais ce n'est pas prévoir.
    Il faudrait que nos hommes politiques passent des certification ISO 9001, ils apprendraient ce que s'est que des mesures correctives et des mesures préventives.
    Nos homme politiques sortent de l'ENA, mais les normes "qualité", ils ne connaissent pas.

  • jojo3308
    jojo3308     

    Je rappelle aux : Préfets, ou autres dirigeants que le "principe de précaution" voudrait que l'on s'occupe des dangers, avant et non après les "catastrophes" ! interdire c'est bien ; Prévenir c'est mieux !

Votre réponse
Postez un commentaire