En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Comparable à 1976, la sécheresse coûtera des millions
 

L'indemnisation des éleveurs frappés par la sécheresse devrait coûter des centaines de millions d'euros, a annoncé ce mardi Bruno Le Maire. Le ministre de l'Agriculture qui redoute une sécheresse « plus terrible qu’en 1976 »…

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • desesperatgrandmother
    desesperatgrandmother     

    désolés pour les agriculteurs, mais quand l'immobilier s'est cassé la gueule est ce que l'on a eu de l'aide NON.
    Nous avons mis le prix de 2 maisons 300000 € dans une agence immobilière, nous perdons tout.
    Pas de terre, pas de bêtes pour nous nourrir (poule vache cochon lapin) pas de jardin pour faire pousser des légumes, et on n'a rien fait pour cette branche. Les banques ne nous prêtent pas et tout le monde s'en fout.
    Alors messieurs les "paysans" redevenez paysans et faites déjà de la qualité au lieu de la quantité. parce qu'en plus je mange de la ... qui n'a plus de goût, trop de gras, des carottes deux heurs de cuisson !! alors trouvez un autre système.

  • javert
    javert     

    ah! cerisettes regardez les grands céréaliers du bassin parisien , ils arrivent meme a partir au sports d'hiver ,4x4 et compagnie,dans les petites communes ,ils se comportent encore comme des seigneurs , ils cultivent meme les chemins vicinaux, ont ne les a pas entendus lorsk'ils ont vendu leurs plus belles terres de France pour construire Disney a Marne la Vallée,ils ont ramassé le "pactol " au détriment de leurs racines ,et puis toutes les subventions k'ils recuperent ( celles systematiques concernant destruction des recoltes par le gros gibiers vrais ou faux) alors oui vraiment,je prefere m'apitoyer sur le sort de la petite paysannerie ki se meure lentement si vous en etes bon courage!

  • cerisettes
    cerisettes     

    vous oubliez de dire que quand les paysants ont leur cultures perdu faute (mauvais temps.innondation.pyrales.sauvage.et autres maladie.il ny a rien qui rentre question budjet mais ça vous derange pas que eux aussi ils ont une famille a nourrire!!!!!!par contre question aide(banques.msa.et tout les produits a payer:ils sont comme vous et moi!!!

  • cerisettes
    cerisettes     

    allez dire ça a bruxelles, ils n'ont pas le droit de faucher sur les routes" pas au normes de l'union europeenes"vous le savez pas mais ils ont des directives a suivres et pas le choix. preuve ceux qui ont fait des reserve d'eau on pas le droit de sans servir:cet le chat qui se mord la queue.

  • Yan amarre
    Yan amarre     

    Tu as raison! et la France est le pays d'europe ayant le plus de littoral, donc soyons prévoyants, construisons des usines de désalinisation! et puis ça créera de l'emploi ! Mais non, en france on préfère résoudre les problèmes à coup de dépenses, avec de l'argent que l'on a plus...

  • JACQUOUILLE 17100
    JACQUOUILLE 17100     

    Pourquoi les " paysant " aurait il des primes..? secheresse...grelle...pluie...etc..etc..
    Pour ma part j ai eu un commerce 17 ans que j ai ferme par la conjoncture...MAIS JE N AI EU DROIT A RIEN....Si j ai retrouve du boulot de suite , n ayant pas les deux peids dans le meme sabot...
    Alors CHERS "" PAYSANT "" comme la fait remarquer quequ un plus bas sur le bord des chemins ICI il y a du foins qui pourrit ET oui la fauche du borde des routes....
    IL EST COUPE....

  • JACQUOUILLE 17100
    JACQUOUILLE 17100     

    Je prend le journal : Sud Ouest tres souvent et je regade en derniere page les TEMPERATURES :il y a 15 ans;30 ans et 50 ans.
    Et encore sur celui du 01.06.2011 il y avait il y a 30 ans des temperatures SUPPERIEURES a celle d hier...?
    Alors INTOX......?

  • DRAREG
    DRAREG     

    Déja au 19è siècle des traités d'agriculture étaient rédigés, récapitulant quelques réponses aux difficultés naturelles du climat.
    Les temps de disettes ne datent pas d'hier ni d'avant hier et l'agriculture est censée avoir progressée.
    Diversification des cultures, prise en compte de la nourriture du bétail dans les dites cultures, réserves nécessaires de fourrages et d'eaux.
    Les maraîchers de Saint-Denis ont tous des citernes d'eau, attenante à leur petite exploitation. Les réservoirs d'eau consistant en des travaux d'excavation des terres, pose d'un revêtement d'étanchéité pour assurer la retenue d'eau, installation d'une petite station de pompage, me semble assez simple
    pour être systématisée.
    Les semailles de plantes non alimentaires,(parfum, carburant, etc etc) les jachères,
    les concours de spéculation et de rentabilité immédiat, dans des plantations non adaptés, favorisent évidemment les temps de vaches
    maigres.
    Le syndicat de droite FNSEA, à part soutenir les élus de droite, que fait il pour apporter des solutions aux problèmes soulevés chaque année? Les subventions sont de plus en plus élevées chaque années, et je pense qu'il faut progressivement revenir à des exploitations sensées, correspondants aux besoins.
    Soutenir les prix, à la hausse, dans des temps ou les revenus baissent et que le pouvoir d'achat ne permet plus à un nombre Français de plus en plus nombreux de s'alimenter correctement ( restaurants du coeur)devient contre-productif. Trop de viande de boeufs entendons nous, et bien baissez les prix et vous verrez que les stocks diminueront.
    Les cours des fruits et légumes sont aux mains de la grande distribution, mais avec l'accord des syndicats agricoles, alors?



    Un éleveur connait les tonnes de fourrages nécessaires selon le nombre de têtes élevées.

  • MARNIE77
    MARNIE77     

    des smicards il y en beaucoup qui ne peuvent plus se loger alors les ecrans plats et canapé en cuir !!!!!!!oui ils restent dans la famille quand il en ont une ou dans des foyers.souvent des jeunes avec des cv long comme le bras.les petits paysans sont pas riches n'ont plus mais ils ont un toit sur la tete. ces aides seront distribuées au petit comme au gros payans.
    les grosses exploitations peuvent faire face sans aides

  • javert
    javert     

    ne mélangeons pas ,il y a petits agriculteurs,gros cerealiers, petits eleveurs, eleveurs industriels, les problemes ne sont pas vraiment comparables ,a part faire de la politique ,que fait la FNSEA, ne peut on pas anticiper serieusement les problemes du aux secheresses, recurantes ces dernieres années , creer un organisme ,genre banque du fourrage ,ou sos fourrage grace a l'entraide du monde paysan ; pour comprendre la condition paysanne moderne je recommande un joli petit bouquin "les coquelicots sont revenus " par MICHEL RAGON

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire