En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
French Ecology Minister Ségolène Royal (R) and French Economy and Industry minister Emmanuel Macron leave the Elysee palace following the weekly Cabinet meeting on March 30, 2016 in Paris. AFP PHOTO / THOMAS SAMSON
 

La ministre de l'Environnement Ségolène Royal souhaite que l'Europe "reste à l'offensive" dans la lutte contre le réchauffement climatique, en ratifiant "au plus vite" l'accord de Paris, signé en fin d’année dernière par près de 200 pays, dans la capitale.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • jipebe29
    jipebe29     

    Ratifier un accord vide, ce n'est pas un grand exploit. Il suffit de lire le document final, qui est une merveille de langue de bois diplomatique et une nullité scientifique, car aucun de ces vaillants négociateurs ne s'est inquiété de la stagnation de température globale depuis 20 ans environ, ni de la divergence croissante entre les projections des modèles numériques et les observations, alors que, sur cette période, nous avons émis 35% de toutes nos émissions depuis le début de l'ère industrielle. Bref, cette COP21 fut un barnum théâtral de plus, aux frais des citoyens du monde...

  • jipebe29
    jipebe29     

    Et c'est quoi, l'offensive de la Dame du Poitou ? Des milliers d'éoliennes intermittentes, aux faibles facteurs de charge (23%) et du solaire intermittent, au facteur de charge ridicule (13%) ?
    Sans compter les impacts sur la santé publique, sur nos territoires, sur la biodiversité, et la nécessité d'avoir en complément la même puissance nominale des centrales thermiques. Double peine, aux frais des citoyens roulés dans la farine...

  • jipebe29
    jipebe29     

    Ratifier un accord vide, ce n'est pas un grand exploit. Il suffit de lire le document final, qui est une merveille de langue de bois diplomatique et une nullité scientifique, car aucun de ces vaillants négociateurs ne s'est inquiété de la stagnation de température globale depuis 20 ans environ, ni de la divergence croissante entre les projections des modèles numériques et les observations, alors que, sur cette période, nous avons émis 35% de toutes nos émissions depuis le début de l'ère industrielle. Bref, un barnum théâtral de plus, aux frais des citoyens du monde...

  • Seth69
    Seth69     

    La France sera le premier pays à virer la gauche et ses écolos et leur mensonges. Ça c'est certain

Votre réponse
Postez un commentaire