En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le ministre de l'Environnement du Pérou Manuel Pulgar (sur l'écran) à la Conférence de l'ONU sur le climat, à Lima, le 12 décembre 2014.
 

Les négociations auraient dû prendre fin vendredi dans la capitale péruvienne. Les pays industrialisés et en voie de développement buttent sur les engagements qu'ils doivent prendre pour limiter le réchauffement climatique, avant le grand accord espéré à la conférence de Paris en 2015.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • rose-marie
    rose-marie     

    on peut plus ou moins chiffrer le coût des mesures à envisager d'urgence.... mais qui peut dire le prix à payer par les générations futures si nous ne faisons rien aujourd'hui... ?...

    ça devient URGENT...

Votre réponse
Postez un commentaire