Bruxelles alerte sur les centrales nucléaires françaises

Selon un rapport européen dévoilé lundi soir par Le Figaro, toutes les centrales nucléaires françaises accusent des défaillances.

S. C.
Le 01/10/2012 à 20:40
Mis à jour le 01/10/2012 à 20:57
La centrale nucléaire de Fessenheim

Les centrales françaises pas assez fiables ? Chacun des 58 réacteurs nucléaires d'EDF afficherait des défaillances, d'incidence variable,
selon un rapport dévoilé jeudi soir par Le Figaro.

Le constat, sévère, a été établi à l'issue de contrôles de sécurité systématiques menés par l'Union européenne (UE). Une précaution prise après la catastrophe de Fukushima le 11 mars 2011.

Fessenheim n'est pas la moins bien notée

Ces "tests de résistance" sont menés depuis un an sur les 134 réacteurs du parc européen. Les 58 réacteurs français ont donc été également vérifiés. Selon le document de travail qui recense les résultats de ces tests, et qui doit encore être validé par la Commission européenne mercredi, les 19 centrales françaises manquent d'instruments de mesure sismique adaptés aux exigences post-Fukushima.

Quant à Fessenheim, la doyenne des centrales françaises que François Hollande veut fermer, elle présenterait moins de mauvais points que certaines de ses cadettes. "Un exemple: les procédures prévues en cas d'accident grave sont jugées insuffisantes à Chooz et Cattenom mais adéquates à Fessenheim", écrit Le Figaro.

Pas de fermetures

Aucune fermeture n'est toutefois préconisée. «En général, la situation est satisfaisante, mais nous ne devons avoir aucune complaisance», a fait savoir lundi le commissaire à l'Énergie Günther Oettinger, sans confirmer ni démentir le contenu du rapport.

Les recommandations seront soumises au sommet des chefs d'État et de gouvernement, "probablement en octobre".

La question du jour

Etes-vous pour l'instauration d'un forfait aéroport pour les taxis?