En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
BFMTV LIVE: vous avez participé au "Soir BFM"
 

Chaque soir, posez vos questions sur les sujets d'actualité décryptés par le présentateur du "Soir BFM", Jean-Baptiste Boursier, et ses invités. Donnez votre opinion. Les meilleures contributions pourront être diffusées à l'antenne.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Michel Polak
    Michel Polak     

    L’impérieuse volonté de soustraire le chantier du traité américano-européen à l’attention du public se conçoit aisément. Mieux vaut prendre son temps pour annoncer au pays les effets qu’il produira à tous les échelons : du sommet de l’Etat fédéral jusqu’aux conseils municipaux en passant par les gouvernorats et les assemblées locales, les élus devront redéfinir de fond en comble leurs politiques publiques de manière à satisfaire les appétits du privé dans les secteurs qui lui échappaient encore en partie. Sécurité des aliments, normes de toxicité, assurance-maladie, prix des médicaments, liberté du Net, protection de la vie privée, énergie, culture, droits d’auteur, ressources naturelles, formation professionnelle, équipements publics, immigration : pas un domaine d’intérêt général qui ne passe sous les fourches caudines du libre-échange institutionnalisé. L’action politique des élus se limitera à négocier auprès des entreprises ou de leurs mandataires locaux les miettes de souveraineté qu’ils voudront bien leur consentir.

    Il est d’ores et déjà stipulé que les pays signataires assureront la « mise en conformité de leurs lois, de leurs règlements et de leurs procédures » avec les dispositions du traité. Nul doute qu’ils veilleront scrupuleusement à honorer cet engagement. Dans le cas contraire, ils pourraient faire l’objet de poursuites devant l’un des tribunaux spécialement créés pour arbitrer les litiges entre les investisseurs et les Etats, et dotés du pouvoir de prononcer des sanctions commerciales contre ces derniers.

    L’idée peut paraître invraisemblable ; elle s’inscrit pourtant dans la philosophie des traités commerciaux déjà en vigueur. L’année dernière, l’Organisation mondiale du commerce (OMC) a ainsi condamné les Etats-Unis pour leurs boîtes de thon labellisées « sans danger pour les dauphins », pour l’indication du pays d’origine sur les viandes importées, ou encore pour l’interdiction du tabac parfumé au bonbon, ces mesures protectrices étant considérées comme des entraves au libre-échange. Elle a aussi infligé à l’Union européenne des pénalités de plusieurs centaines de millions d’euros pour son refus d’importer des organismes génétiquement modifiés (OGM). La nouveauté introduite par l’APT et le TTP, c’est qu’ils permettraient aux multinationales de poursuivre en leur propre nom un pays signataire dont la politique aurait un effet restrictif sur leur abattage commercial.
    http://www.monde-diplomatique.fr/2013/11/WALLACH/49803

  • artetpin
    artetpin     

    alain juppe encore un bien pensant pris par la patrouille !! mais on se moque de qui ?!!!!!!!
    les elections prochaines , voila l'objectf des politicars!!

  • svenn88
    svenn88     

    Le problème maintenant, c est qu ils veulent organiser une manif (par les Anti) aux entrées de son spectacle, ce qui va provoqué naturellement une reponse de ceux qui veulent et vont aller le voir, et là, ils auront ce qu ils souhaitent ! un trouble à l ordre public, qui sera pourtant, amorcé par les anti Dieudonné...
    un piege dans lequel il ne faut pas tomber !!

  • artetpin
    artetpin     

    c'est la chasse a la sorciere!!! et l'inquisition n'est pas loin avec tous ces politiques
    qui savent mieux que toi!!! moi je ne suis pas fan de dieudonné mais enfin ça deviens
    ridicule tout ce tapage!! il va falloir bientot faire attention quand on fais des mouvements avec nos membre superieurs pour ne pas etre poursuivi en justice !! que c'est lamentable !!

  • mimi9457
    mimi9457     

    Vraiment n'importe quoi, un acharnement plus que contre productif, une indignation totalement sélective. La liberté d'expression avait sa place en France quand dans une pièce de théâtre des comédiens lançaient des excréments sur le visage de Jésus ou que des caricatures offensantes pour des millions de musulmans ont été publié. Ces mêmes personnes qui s'offusquent pour les délires d'un bouffon sur les juifs oublient que dans ses spectacles ils en mets une couche sur les chrétiens, musulmans, homo... Honnêtement, même si je ne suis pas fan de son humour, je pense qu'il a des circonstances atténuante, car on lui demande d’être gentil et de tendre l'autre joue alors que le système a tous fait pour le faire disparaître.

  • leviking95
    leviking95     

    Pierre Desproges disait que l'on pouvait rire de tout mais pas avec n'importe qui... on blâme dieudonné sur les personnes de confessions juives sur lesquels il fait des sketch... mais les autres ? quand il parle sur les pigmés... la fine équipe du 11 qui sont des musulman... les noirs... les cancereux... il faut arrêter cette diabolisation ! le pays va mal nous avons une équipe de bras cassé au gouvernement qui préfèrent s'occuper d'un humoriste que du chômage... des taxes... de l'insécurité à marseille.... et j'en passe ! quand on voit Mr Emanuel Valls dire qu'il est rattaché à Israel... je me pose des questions nous sommes quoi nous Français la-dedans ? c'est une honte ce gouvernement... ils fuient les vraies problèmes...

  • TiboF
    TiboF     

    Bonjour. A 22h15, 81% des sondés de BFM TV répondent "Non" à la question : "Faut-il interdire les spectacles de Dieudonné?"
    Les politiques de droite et de gauche dénoncent les spectacles de Dieudonné, mais les votants n'ont pas l'air du même avis. A-t-on une séparation, un éloignement entre les électeurs et les personnalités politiques ?

  • Jean Pierre Frencel
    Jean Pierre Frencel     

    toute forme de geste pouvant porter atteinte a la mémoire ou rappeler des gestes antisémites ou ravivez des tensions entre les personnes sont condamnables donc ce que fait Dieudoné incite a la haine et doit être interdit ce n'est pas de l'humour dans ce contexte

Votre réponse
Postez un commentaire