En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La disparition progressive des terres cultivées s'accompagne d'une baisse régulière du nombre d'exploitations agricoles.
 

Près de 1.600 hectares de terres agricoles disparaissent en moyenne chaque année depuis 30 ans en Ile-de-France. En cause : l'étalement urbain, soutenu par l'activité industrielle et commerciale.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire