En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La révolution du self-stockage est en marche !

Etudiant, particulier, professionnel, tous concernés !

Les grandes évolutions sociétales se traduisent par des changements d’usage lexicaux. Il est ringard de parler de garde-meubles, le self-stockage est désormais la norme. Bienvenue dans un secteur qui bouge !

Nous avons toujours eu besoin d’entreposer nos affaires personnelles en un lieu sûr. Souvent, une cave, un garage ou une chambre d’amis peuvent faire office de lieu de stockage. Mais, avec le prix au mètre carré de l’immobilier qui flambe dans les grandes agglomérations, la solution est peut-être ailleurs : le self-stockage.

Le garde-meubles traditionnel a fait son temps

De quoi s’agit-il ? Prenons le cas d’un étudiant qui finit un cycle d’étude dans une université et doit se réinstaller près d’une autre au début de la prochaine année universitaire. Il ne sait pas où installer des effets en transit. D’autres cas de figure viennent à l’esprit : des travaux dans la maison, des archives personnelles ou professionnelles qui deviennent tellement importantes qu’il est impossible de les ranger dans un endroit dédié ? Alors, que faire?

Dans toutes ces situations, la possibilité de disposer d’un espace de stockage s’impose très vite comme une évidence. Longtemps, le garde-meubles a fait office de solution idoine mais c’est de moins en moins le cas car le garde-meubles traditionnel n’offre pas la même souplesse que le self-stockage. Les objets restent en effet enfermés, inaccessibles jusqu’à la fin de la période de contrat. C’est tout le contraire pour le self-stockage (self-storage en anglais) dont le fonctionnement ressemble plus à un libre-service. Un accès facilité qui en fait son succès.

Les Américains et leurs 28 millions de box individuels

Il suffit de franchir l’Atlantique pour s’en rendre compte. Aux Etats-Unis, on dénombre plus de 50 000 centres accueillant 28 millions de boxes. La France se convertit rapidement à la formule... Les entrepôts spécialisés ne cessent de se multiplier aux abords des grandes villes! L’économie collaborative n’est pas en reste, boostée par des plateformes de stockage entre particuliers.

Un accès permanent totalement sécurisé

Pour faire simple, dans les centres de self-stockage, vous êtes un peu chez vous et votre box individuel s’apparente en quelque sorte à une pièce supplémentaire détachée de votre lieu de vie. 7 jours sur 7, 24 h sur 24, vous pouvez aller récupérer un objet dont vous avez besoin. C’est surtout la sécurité qui joue un rôle majeur dans le succès du self-stockage : les locaux sont placés sous vidéosurveillance, avec alarme et contrôle d’accès. Les locataires franchissent le seuil du centre grâce à un digicode et détiennent les clés de leur box. Des équipements de manutention sont mis gratuitement à leur disposition pour faciliter leurs déménagements.

Des tarifs variables

Les tarifs mensuels de location varient en fonction de la taille du box, de son emplacement (avec une plus ou moins grande facilité d’accès au sein de l’entrepôt) et de la localisation du centre de self-stockage. C’est en région parisienne et en périphérie des grandes villes que les prix sont les plus élevés. Des renseignements précieux que vous pouvez retrouver sur le site http://www.homebox.fr