En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Violences policières présumées: "La faute paraît évidente", affirme Nicolas Comte

L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a décidé d'ouvrir une enquête après la diffusion ce jeudi d’une vidéo montrant un policier frapper au visage un lycéen. "La faute paraît évidente", a réagi Nicolas Comte, secrétaire général SGP Police-FO, ce vendredi sur BFMTV. "Mais il faut savoir quel était le contexte", a ajouté le syndicaliste. "Ce policier risque des sanctions pénales pour des violences illégitimes (…) et la révocation", a indiqué Nicolas Comte.

Mise en ligne le 25/03/2016

Sur le même sujet