En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Un jeune Marocain fait croire qu'il est mort pour éviter la prison

Le 27 mars 2011, dans le quartier de Belleville, Hassan poignarde à cinq reprises Medhi, son ami d'enfance. Le tueur s'enfuit au Maroc et peu de temps après, sa famille annonce qu'il s'est suicidé, certificat de décès à l'appui. Pourtant, les enquêteurs français ont des doutes et placent la famille sur écoute. Ils découvrent alors qu'Hassan n'est pas mort, qu'il vit toujours au Maroc et qu'il a fondé une famille. Les proches de Medhi sont sous le choc. La justice française a engagé des poursuites judiciaires contre Hassan et sa famille mais le Maroc refuse de les extrader.

Mise en ligne le 29/10/2014

Sur le même sujet