En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Tombes profanées à Sarre-Union: quelles étaient les motivations des responsables?

Le procureur de Saverne a retenu le mobile antisémite contre les cinq adolescents de Sarre-Union, soupçonnés d’avoir saccagé le cimetière juif jeudi dernier. Ils ont été mis en examen mercredi et placés sous contrôle judiciaire. "Il n’y avait aucun signe extérieur qui laissait présumer ça", indique un membre de l'équipe enseignante. Pour le procureur de la République, le mobile antisémite ne fait pourtant plus aucun doute. "Des saluts nazis, des paroles telles que 'Heil Hitler' ou encore sale Juifs, sale race", a déploré Philippe Vannier, procureur de la République de Saverne.

Mise en ligne le 19/02/2015

Sur le même sujet