En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Syrie: Edouard Elias n’était pas une tête brûlée - 08/06

Le jeune photographe français porté disparu depuis jeudi en Syrie est quelqu'un de très intelligent qui assimile très vite selon Olivier Cahez, son professeur à l'école de Condé.

Mise en ligne le 08/06/2013

Sur le même sujet