En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Sylvie Leclerc aurait "disjoncté" après des années de violences, selon ses avocates

Le procès de Sylvie Leclerc s'est ouvert ce lundi aux assises de Nancy. Elle est accusée d'avoir tué son mari d'un coup de fusil dans son sommeil en 2012 après 34 ans de relation. Ses avocates, les mêmes qui ont défendu Jacqueline Sauvage, veulent démontrer son irresponsabilité pénale. Elles estiment que l’homicide serait le résultat d’"années de violences psychologiques constantes, jusqu'au jour où elle a disjoncté". La partie civile elle rejette en bloc la maltraitance, la qualifiant de "construction faite après coup pour les besoins d'une défense". Plus de 20 personnes doivent se succéder à la barre pour livrer leur récit et tenter d’éclaircir la personnalité de l’accusée. Le verdict est attendu jeudi.

Mise en ligne le 21/03/2016

Sur le même sujet