En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Soupçons de financement libyen: "Aucun élément nouveau n'a été produit", assure Sarkozy

Nicolas Sarkozy est revenu ce jeudi dans le 20 heures de TF1 sur sa garde à vue, à l'office anticorruption de Nanterre, qui a conduit à sa mise en examen mercredi dans l'affaire des soupçons de financement libyens pour la présidentielle de 2007. "Qu'est-ce qui pouvait bien justifier la garde à vue ?", a demandé l'ancien président. "Je dois avoir dépassé les 150 heures de gardes à vue et d'interrogatoires divers dans tous les dossiers qu'on a essayés de construire contre moi. Je ne me suis jamais soustrait une seconde aux obligations de la justice. Qu'est-ce qui pouvait bien justifier la garde à vue?", a-t-il demandé. L'ancien locataire de l'Elysée a ensuite donné des détails sur la manière dont il avait était informé de sa garde à vue s'étonnant de la célérité avec laquelle "Mediapart" avait obtenu cette information: "J'ai reçu un coup de téléphone et on m'a indiqué que j'étais en garde à vue à 8 heures du matin et 'Mediapart' était informé de ma garde à vue dix minutes plus tard."

Suivez l'actualité société et police-justice en continu sur BFMTV : emploi, justice, famille, religion, transport, sécurité, pouvoir d'achat, insolite, santé, faits divers.

BFMTV, 1ère chaine d'information en continu de France, vous propose toute l'info en temps réel avec 18h d'antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Mise en ligne le 22/03/2018

Sur le même sujet