En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Régionales: Les 30 ans de diabolisation du FN n'ont-ils servi à rien ? (2/2)

Le Front national a réalisé une percée historique lors du premier tour des élections régionales en récoltant les voix de plus de 6 millions d'électeurs, soit 27,73% des suffrages exprimés, largement devant les listes de l'Union de la droite et du Centre (26,65%) et l'Union de la gauche (23,12%). Le parti frontiste a progressé de 16 points par rapport au même scrutin de 2010, où il avait recueilli 11,42% des voix, et dépasse même les 40% en Nord-Pas de Calais-Picardie et en PACA. Les partis traditionnels semblent dépourvus face à cette progression spectaculaire. La stratégie de diabolisation du FN ne sert-elle plus à rien ? - Avec: Juliette Méadel, porte-parole du PS. Hervé Le Bras, démographe et historien, auteur de "Le pari du FN" (Éd. Autrement). Et Michel Wieviorka, sociologue et directeur d'études à l'EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales). - Grand Angle, du mardi 8 décembre 2015, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

Mise en ligne le 08/12/2015

Sur le même sujet