En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Qu’est-ce que la clause Molière critiquée par Bernard Cazeneuve?

Bernard Cazeneuve a vivement critiqué ce mercredi la clause Molière, mesure qui vise à imposer le français sur les chantiers dans certaines régions. Pour le Premier ministre, elle s'apparente à "une clause Tartuffe" dont les promoteurs visent "à tirer profit électoral". Cette clause a été créée en mai 2016 par l’adjoint au maire d’Angoulême Vincent You. L’objectif était de s’assurer que les travailleurs puissent communiquer entre eux afin de renforcer la sécurité sur le chantier. Il s’agissait par ailleurs d’éviter le recours aux travailleurs étrangers pour lesquels les entreprises peuvent payer des charges jusqu'à 30% moins chères qu’en France, explique la journaliste Gaëtane Meslin sur BFMTV .

Mise en ligne le 15/03/2017

Sur le même sujet