En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Près de trois mois après la disparition de Maëlys, pourquoi l'enquête piétine-t-elle ?

Près de trois mois après la disparition de la petite Maëlys, l'enquête est au point mort. Selon le consultant police-justice de BFMTV Dominique Rizet, il y a notamment eu "un flottement qui a bénéficié au suspect" au moment de sa première garde à vue. Les analyses ADN "auraient pu changer la donne, le faire craquer", a-t-il estimé.

Mise en ligne le 21/11/2017

Sur le même sujet