En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Première fronde chez les marcheurs

Ce mardi, une centaine de marcheurs publient une lettre annonçant leur démission du parti de la majorité. Un événement loin d'être anodin qui révèle une dynamique interne sur le déclin. Le texte dresse un constat accablant pour la formation politique. Les démissionnaires y dénoncent "des comités qui se sont vidés" quelques mois seulement après l'élection d'Emmanuel Macron. Ils déplorent aussi une gouvernance "qui a confondu entendre et écouter" et disent avoir essayé "d'instaurer un dialogue et proposer des pistes d'amélioration". Plus généralement, ils dénoncent un "fonctionnement vertical" et une "gouvernance d'élites" au mépris de "l'intelligence collective". Par ailleurs, les démissionnaires regrettent également l'absence d'une instance de régulation interne. - On en parle avec: Thierry Arnaud, chef de notre service politique. Ainsi que nos éditorialistes politiques Apolline de Malherbe et Ruth Elkrief. - 20H Politique, du mardi 14 novembre 2017, présenté par Alain Marschall, sur BFMTV.

Mise en ligne le 14/11/2017

Sur le même sujet