En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Pourquoi le profil de Nordahl Lelandais relance l’espoir chez certains proches de disparus

Adeline Morin vit dans l’incertitude et l’angoisse depuis la disparition de son petit frère, Jean-Christophe Morin, en septembre 2011. Il a été aperçu pour la dernière fois à un festival de musique électronique au fort de Tamié, en Savoie. Un an plus tard, un autre homme disparait au même endroit, en marge de ce festival. Pour Adeline, il y a forcément un lien mais l’enquête n’a rien donné pour le moment. Mais, depuis quelques semaines, elle est interpellée par un nom, celui de Nordahl Lelandais. "J’ai vu que je connaissais son frère (…) Sur le moment je me suis dit que la coïncidence était trop grosse et que je ne pouvais pas garder ça pour moi", explique Adeline Morin. Pour les enquêteurs, c’est le début d’un long travail de vérification. Une cellule d’enquête spéciale doit être prochainement créée pour déterminer les dossiers à réexaminer. 

Mise en ligne le 10/01/2018

Sur le même sujet