En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Port d'arme hors service prolongé: "C'est une première mesure qui nous paraissait évidente à mettre en œuvre", Loïc Fanouillere

Au lendemain de l'attaque jihadiste contre un policier et sa compagne, tués à Magnanville, les puissants syndicats de police étaient reçus par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Ils ont obtenu le droit de porter leur arme en permanence, y compris hors service, au-delà du 26 juillet, date de fin de l'état d'urgence. "C'est une première mesure qu'on attendait, qui nous paraissait évidente à mettre en œuvre", a avancé Loïc Fanouillere, secrétaire administratif général Alliance Police Nationale. "C'est un premier geste important de faire en sorte que les policiers soient dorénavant armés 24h sur 24, mais on demande à aller beaucoup plus loin", a-t-il ajouté. Les syndicats de police veulent en effet l'intégration de leurs collègues, adjoints de sécurité, dans un corps spécifique de la police nationale. - Grand Angle, du mardi 14 juin 2016, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.

Mise en ligne le 14/06/2016

Sur le même sujet