En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

"On ne se sent pas passeurs." Dans les Alpes, ils viennent en aide aux réfugiés qui traversent la montagne. >> A voir ce soir dans "Grand Angle"

Pour échapper aux contrôles, les migrants n’hésitent plus à franchir les Alpes, de nuit, pour tenter de rejoindre la France depuis l’Italie. Depuis quelques mois, ils passent par le col de l’Echelle, près de Briançon, à 1.700 mètres d’altitude. Les habitants de Névache, le village le plus proche, organisent des opérations de sauvetage chaque nuit où les températures avoisinent les -15 degrés en décembre. "On ne se sent pas du tout comme des passeurs. Nous ne sommes pas rémunérés pour faire ça (...) J'essaie juste de faire quelque chose pour ne pas laisser ces gens-là mourir de froid dans la montagne", explique Vincent, accompagnateur en montagne, à BFMTV. Dans la nuit de dimanche à lundi, cinq migrants ont ainsi été secourus, dont une femme enceinte. Retrouvez ce reportage en intégralité, ce soir, dans "Grand Angle".

Mise en ligne le 13/12/2017

Sur le même sujet