En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Marine Le Pen devant la justice pour avoir comparé les prières de rue à l'occupation

C'est une première pour la présidente du Front national. Marine Le Pen se retrouve devant le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir comparé en 2010 les prières de rue des musulmans à l'occupation. Cinq ans plus tard, elle risque jusqu'à un an d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende. "Ce sont des propos scandaleux qui stigmatisent une fraction de la population et qui font un amalgame entre une armée d'occupation qui a fait des millions de morts et quelques personnes qui font la prière de façon pacifique dans la rue", a dénoncé Marie-Joseph Alex, de l'association Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples.

Mise en ligne le 20/10/2015

Sur le même sujet