En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Logiciel d'aide à la prescription: "une faute en premier lieu humaine" - 10/07

Des logiciels d'aide à la prescription dans les hôpitaux seraient à l'origine de dizaine d'erreurs médicales. Philippe Courtois, avocat de la famille de Lydia Cohen, décédée à l'hôpital de Versailles après une mauvaise prescription explique: "c'est une faute en premier lieu humaine. Le médecin n'a pas contrôlé le dossier, l'infirmière non plus. On a également une faute technique. Ce type de logiciel ne permet pas dans la majorité des cas d'indiquer une allergie".

Mise en ligne le 10/07/2013

Sur le même sujet