En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Les trésors de Palmyre sont tombés aux mains de l'État islamique

Gilles Kepel, spécialiste du terrorisme, ainsi que Sophie Makariou, présidente du Musée Guimet et spécialiste de l'islam, étaient les invités de BFM Story, ce jeudi 21 mai 2015. Ils ont décrypté la prise de Palmyre par l'État islamique. Daesh a pris le contrôle de la totalité de la perle du désert syrien. Située à 215 kilomètres à l'Est de Damas, cette localité abrite l'un des sites antiques les plus monumentaux du Proche-Orient. C'est la première fois que les jihadistes prennent une localité à l’armée syrienne, qui a cédé beaucoup de terrain ces derniers mois, dans le Nord et le Sud du pays, à des groupes armés rebelles. Ce site archéologique est inscrit au Patrimoine de l’humanité. L'Unesco s'inquiète de son sort, car auparavant, l'État islamique a saccagé le Musée de Mossoul en Irak. Alors, pourquoi Daesh s'en est-il pris à cette ruine ? Pour Gilles Kepel, "le site est important à leurs yeux, c'est un coup symbolique". "Leur objectif est au-delà de Palmyre", a estimé Sophie Makariou.

Mise en ligne le 21/05/2015

Sur le même sujet