En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Les proches de Clarissa Jean-Philippe se sentent oubliés des autorités françaises en Martinique

Samedi matin, une plaque en hommage à la policière municipale Clarissa Jean-Philippe sera dévoilée à Montrouge. Mais c’est de l’autre côté de l'Atlantique, en Martinique, que repose le corps de la première victime d'Amedy Coulibaly. La jeune femme de 25 ans, tuée il y a maintenant un an, repose dans le caveau familial que sa mère, Marie-Luisa entretient régulièrement. A la douleur de la perte de sa fille, s'ajoute le sentiment d’isolement. Elle a dû financer toute seule la tombe de Clarissa et François Hollande n'est jamais allé la voir, malgré un déplacement présidentiel quatre mois après les attentats de janvier.

Mise en ligne le 08/01/2016

Sur le même sujet